Le 15 mars se déroulera l’élection municipale. A Gournay-en-Bray il n’y aura qu’un tour puisque seules deux listes sont présentes.

Il s’agit d’une élection à scrutin, c’est-à-dire que les électeurs votent pour élire les conseillers municipaux. Les nouveaux 29 élus devront voter pour le maire et ensuite pour une liste composée des futurs adjoints.

Je suis comme vous le savez probablement, candidat sur la liste « Pour Agir Ensemble ». J’ai choisi de collaborer avec le maire sortant comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises pour la raison suivante. Après une rencontre avec ce dernier, avant même de connaître le résultat de la consultation citoyenne que j’ai organisé, notre échange a mis en lumière des points communs sur notre façon d’aborder plusieurs problématiques de notre ville.

A l’issue, d’une longue réflexion, j’ai accepté la proposition de coopération qui m’a été faite. Avec des programmes si proches, l’intérêt de présenter deux listes n’était pas justifié.

Avec le résultat de la consultation organisée par Agir pour sa ville, j’ai pu avec mon équipe élaborer de nombreuses propositions pour répondre aux attentes des habitants de Gournay-en-Bray. En travaillant avec le maire sortant nous avons pu élaborer le programme pour notre liste « Pour Agir Ensemble ». La similitude de nos propositions a facilité ce travail.

Je pense que le renouveau que j’incarne, allié à l’expérience, offrira le meilleur pour Gournay-en-Bray.

Nous avons réussi à constituer une liste avec des candidats n’ayant aucune expérience politique, mais déterminé à s’investir pour le bien de leurs concitoyens, avec des hommes et femmes expérimentés connaissant parfaitement les dossiers. Une liste évidemment représentative avec des personnes aux compétences variées.

Je souhaite une campagne respectueuse vis-à-vis de nos concurrents. Une campagne fondée sur le débat d’idées et des propositions des uns et des autres.

L’écoute et l’échange avec les habitants semblent indispensables pour pouvoir répondre à leurs attentes. Cela permet de mieux appréhender leurs préoccupations. C’était l’objet de l’enquête que j’ai mené. J’en suis arrivé aux conclusions suivantes.

Les problématiques soulevées par les habitants sont liées entre elles. L’accès à un emploi est souvent conditionné par l’obtention d’un diplôme ou d’un titre professionnel et par la possibilité de s’y rendre. C’est pourquoi agir sur la formation, sur les mobilités, semble nécessaire pour améliorer le taux d’emploi des habitants.

L’accès aux soins est la principale préoccupation. La population assez âgée, le manque de spécialistes, le délai important pour obtenir un rendez-vous, la distance à parcourir pour aller consulter dans les autres villes peuvent probablement expliquer pourquoi cette préoccupation arrive en tête de liste.

L’articulation de notre programme répond justement à ces problématiques.

Le thème 1 : Une cohésion sociale renforcée aborde justement deux sujets importants aux yeux de nos concitoyens. D’abord, nous formulons une proposition forte en ce qui concerne la prévention de la désertification médicale. Ensuite, nous déclinons plusieurs projets aux sujets de l’emploi et de la formation.

Parce que la revitalisation du centre-ville doit être une de nos priorités, le thème 2 traite de l’attractivité de l’économie locale.

Les citoyens doivent se sentir écouter et pouvoir donner leur avis. C’est pourquoi renforcer la démocratie locale me parait être indispensable. C’est le thème 3.

La sécurité est au cœur des préoccupations de chacun de nous. Pour rayonner, notre ville doit offrir un cadre de vie amélioré. C’est l’objet du thème 4.

Enfin, nous savons l’importance du rôle des nombreuses associations de notre ville. Soutenir les associations est un des points de notre thème 5 qui porte sur les loisirs et le tourisme.

Si, vous souhaitez que nous puissions mettre en œuvre notre
programme, nous avons besoin de vous. Je vous invite donc à venir voter le dimanche 15 mars pour nous.

Tags

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
58 ⁄ 29 =